Concours d'animaux de boucherie
Parthenay
- 9 et 10 décembre 2003


 

   En venant du centre de Parthenay vers le marché aux bestiaux, on contourne les voies de la S.N.C.F.

   On remarque toujours les vestiges en train (c'est le cas de le dire) de rouiller des anciennes installations qui servaient à faire embarquer les bovins à bord des wagons bétaillères.

   Ces installations, je les ai vues fonctionner dans les années 1960. Depuis, le transport ferroviaire des bovins a été abandonné. Les installations sont restées tels qu'elles étaient le dernier jour de leurs utilisations.

wpe295.jpg (245799 octets) wpe2A7.jpg (484577 octets) wpe2D0.jpg (501908 octets) wpe311.jpg (435997 octets) wpe31A.jpg (381784 octets)

   Ma venue à Parthenay n'a pas pour objet, de suivre les opérations de sélections par races du concours.

   Ma véritable motivation, appréhender une réalité concernant une jolie vache que j'ai connu jadis. Elle a depuis bien changée.

   La Parthenaise était une jolie vache qui paissait vers 1960 dans les verts pâturages des Deux-Sèvres. A cette époque, la Parthenaise était une petite vache, avec de jolies cornes en lyre, aux yeux en amande cerclés de noir.
   Son museau était également noir. Sa robe était brun clair. Elle produisait un lait d'ou était extrait une crème qui était la base du beurre, vendu alors sous l'appellation : beurre des Charentes. Ce produit extraordinaire avait un petit goût de noisette tout à fait caractéristique.

   Hélas, la Parthenaise laitière a disparu. Ses cornes, son museau noir, le lait, la crème et le beurre ne sont plus que des souvenirs.

   A la place, j'ai retrouvé une vache avec les rondeurs typiques d'une vache élevée pour la boucherie. Elle a conservé les yeux en amandes cerclés de noir et sa robe brun clair.

   La jolie vache de ma jeunesse à fait un mariage économique.

   Si vous souhaitez connaître comment était la Parthenaise, promenez-vous en Vendée ou dans le pays Nantais.

   Vous aurez peut-être la chance d'apercevoir une Maraîchine en Vendée ou une Nantaise vers Nantes.

   Ces deux vaches sont les sosies de la Parthenaise originale. Ces trois vaches ont le même ancêtre.

wpe31E.jpg (530525 octets) wpe31F.jpg (479766 octets) wpe323.jpg (283837 octets) wpe325.jpg (510849 octets) wpe327.jpg (501380 octets)
wpe329.jpg (401752 octets) wpe32B.jpg (370338 octets) wpe32D.jpg (431938 octets)    

   Surveillez ce site. je ne manquerai pas de faire pour vous, une visite curieuse en Vendée pour y débusquer la Maraîchine.  A suivre...


Dernière mise à jour: jeudi 07 juin 2007